tortue Pélomédusa Subrufa

Page : 1
Auteurs Messages
nitrox2256 # Le 15/08/2011 à 15h21
bonjour à tous ,
je suis débutant et je me permets de vous écrire car j'ai deux juvéniles aquatiques et il y a une entr'elle qui est plus farouche que l'autre et je me demande si elle se nourrit comme il se doit , ma question est dois -je la rammener à l'animalerie ou je l'ai acheté car cela m'inquiète ?
ma deuxième question est quand doit-on changer l'eau ainsi que les filtres ?
troisième questions : je leur donne des crevettes séchées dois-je continuer à leur en donner ou faut- il rajouter d'autre aliment pour la Pélomédusa Subrufa ?
merci de me répondre .
cordialement Gildas ;)
vanille1988 # Le 16/08/2011 à 13h49
Avatar de vanille1988 Bonjour et bienvenue. J'ai également une pelomedusa subrufa depuis plus d'un an. Je lui nettoi son filtre une fois par semaine mais après tout dépend le type de filtre que tu as. Quand aux crevettes séchées je te conseille de t'en débarrasser et de lui donner du poisson frais je te joint la fiche qui te permettra de trouver son bonheur :

Les gammares (crevettes) séchées


C'est une alimentation complètement déséquilibrée ! Les gammares séchés contiennent beaucoup trop de phosphore et pas assez de calcium. Et une valeur nutritive absolument nulle ! De plus l'alimentation des tortues aquatiques doit être principalement composée d'animaux frais et autant que possible vivants. Ce n'est pas difficile du tout.
Si les animaleries de quartier vendent autant de gammares séchés, c'est pour deux raisons :

■1. Pour ceux qui ne savent pas ce qu'ils vendent c'est une solution de facilité. Motif : la stupidité (elle existe partout) ou l'ignorance de la vie des animaux vendus.
■2. Pour ceux qui savent ce qu'ils vendent c'est pour eux l'assurance d'un achat de nouvelles tortues dans peu de temps par le même client. Motif : malhonnêteté vis à vis de la clientèle et attitude criminelle vis à vis des tortues !

Les crevettes sont excellentes si elles sont fraiches, car elles sont naturellement riches en calcium et en de nombreuses vitamines. En revanche si elles sont séchées elles sont à proscrire dans l'alimentation des reptiles en général et des tortues en particulier, car elles ont alors perdu toutes leurs qualités nutritives, tout leur calcium, et une très grande partie de leurs vitamines !


Donner des crevettes séchées à des tortues revient quasiment à les priver d'alimentation.

Les moules


La moule est un coquillage ayant un fort pouvoir de filtration des pollutions. Cela signifie qu'elle retient un nombre très important de bactéries et de salmonelles, sans compter les produits chimiques industriels déversés sur le littoral par les entreprises peu scrupuleuses des bords de mer tout le long de nos côtes. Pour dépolluer les moules il faut procéder à une longue et profonde immersion dans des eaux claires de bonne qualité. Les conchyliculteurs ont des bassins de décontamination et de décantation en général suffisants pour dépolluer les moules de façon à les rendre propres à la consommation humaine (les normes sont très strictes). Or on sait que les tortues aquatiques sont d'importantes porteuses de salmonelles et de bactéries diverses, même si elles ne développent pas facilement de pathologies liées. Et il n'est pas certain que le nettoyage des moules destinées à la consommation humaine soit suffisant pour l'alimentation des tortues, loin de là ! Le problème de la contamination par les moules est à prendre très au sérieux quand on sait le taux record de pollution des terres bretonnes et nordiques dont les infiltrations dans les nappes phréatiques vont jusqu'à plusieurs kilomètres au large du littoral. A la contamination bactériologique il faut ajouter la contamination chimique (pesticides, rejets d'usines, boues d'épuration, déversement des égouts des communes côtières). Il faut aussi se souvenir que les eaux de la Manche et de la Mer du Nord sont le lieu de fréquentation le plus important au monde par les navires de commerce. Les normes d'acceptation pour une consommation humaine sont certainement infiniment trop élevées pour nos tortues.

Par ailleurs il est bon de savoir que la moule, comme l'huître, peut être porteuse du virus de l'hépatite infectieuse, de l'herpès, et du vibrion du choléra. Depuis 1984, de nombreuses régions du littoral français sont régulièrement affectées par la présence de bactéries et de toxines en suspension dans l'eau de mer, et ces infections se concentrent essentiellement et de façon forte dans les moules et, dans une moindre mesure, dans les huîtres.

Dans l'absolu, la moule pourrait être une bonne alimentation pour les tortues, surtout si elle provient de régions maritimes à l'écart de nos pays industriels, mais notre activité humaine fait que celle-ci devient un aliment d'une qualité plus que douteuse pour les tortues.


Certains poissons


Il faut savoir aussi que les poissons à chair grasse sont les plus sensibles à la pollution, et qu'il est préférable de donner à nos tortues des poissons à chair maigre. Beaucoup de poissons de rivires sont fortement pollués, même si c'est peu sensible pour notre consommation. Préférez donc en général des poissons qui soient de rivière montagneuse ou de haute mer et à chair maigre. En revanche certains poissons de mer à chair grasse sont malgré tout d'excellentes sources de vitamine A, comme le saumon par exemple, qui est d'ailleurs peu soumis à la pollution s'il vient de mers très froides.

Enfin il est certains poissons qu'il ne faut jamais donner aux tortues car ils contiennent une forte teneur en thiaminase, une enzyme détruisant la vitamine B1 (on parle d'antivitamine B1). Il s'agit essentiellement de l'éperlan, de la sardine, de l'alose, de la carpe, du hareng, du chabot, du poisson-chat, de certains poissons rouges. Ces poissons sont à éviter !


Origine animale


Voici la liste préconisée par le Dr Schilliger (vétérinaire ayant une grande connaissance des tortues) :
■Anguilles
■Petits poissons crus et entiers (mais pas d'éperlans, ni de sardines, ni d'aloses, ni de carpes, ni de harengs, ni de chabots, ni de poissons chats, ni de poissons rouges, car ces poissons contiennent de l'antivitamine B1). L'idéal serait que ce soit des poissons vivants mis dans le bassin de la tortue afin qu'elle "joue" un peu avec eux avant de se régaler quand elle en attrape un.
■Fruits de mer (sauf les moules et surtout pas de crevettes séchées !!!)
■Vers de terre, limaces et escargots vivants
■Morceaux de foie cru, riche en vitamine A
■Insectes
■Souriceaux nouveau-nés roses ou duveteux (blanchons de 3 jours)
■Gardez toujours un os de seiche dans un coin de l'aquaterrarium. Cet os de seiche doit être acheté frais chez un poissonnier plutôt que déshydraté dans une animalerie ou une grande surface.

Si tu veut d'autre info auquelle je peut répondre ou d'autre peuvent répondre n'hésite pas. Et sinon regarde les fiches sur l'alimentation et la maintenance des tortues d'eau douce.
Cordialament. Vanessa
nitrox2256 # Le 16/08/2011 à 18h29
bonjour Vanessa ,
mille merci pour ton aide , je vie en bretagne et j'ai des amis qui sont poissonniers , je vais faire le nessécaire pour que mes tortues aient de la bonne nourriture bien saine pour leur croissance car elles sont super attachantes ...j'aurai une autre question a te posé sur la lumière , j'aimerai savoir ce que tu as mis comme lampe UV si c'est une ampoule ou un néon car j'ai acheté une cuve avec tout l'équipement mais je me suis aperçu que finalement j'avais une lampe chauffante et je voudrai savoir combien de temps tu laisse allumer dans la journée.
merci de me répondre .
cordialement Gildas ;) ;)
Page : 1


Revenir à la liste des sujets ou à la liste des forums

Copyright © 2007-2017 La Tortue Facile | Contact | En savoir plus